Et si on plante una cocque?
POPSICASE-Erfahrungen, Un monde durable

Comment fabriquer un étui biodégradable pour iPhone ?

Depuis notre naissance, nous promouvons des actions d’économie circulaire et diffusons des messages qui vous invitent à mener une vie plus durable. Dans cet effort constant pour réduire notre empreinte écologique, nous avons embarqué dans une nouvelle aventure. Si nous fabriquons des couvertures avec des polymères recyclés extraits de filets de pêche, pourquoi ne pas essayer avec des polymères capturant le CO2 de l’air… Voyez comment nous y parvenons!

Le matériau : Un polymère compostable qui est extrait de plantes et utilise le CO2 qu’elles capturent

La nature considère les gaz à effet de serre (le carbone atmosphérique entre autres) comme une matière première, c’est-à-dire que les arbres et les plantes capturent le CO2 de l’air pour produire de la matière organique. Pourquoi ne pas utiliser ce système pour produire un polymère qui peut également se désintégrer plus rapidement ? La matière à partir de laquelle nous fabriquons la POPSICASE provient de plantes telles que le maïs, le manioc, la canne à sucre ou la betterave qui capturent et séquestrent le CO2, le transformant en molécules de sucre à longue chaîne d’acide polylactique (PLA).

Les plantes subissent un processus de broyage à partir duquel l’amidon (glucose) est extrait, des enzymes sont ajoutées pour convertir le glucose en dextrose par un processus appelé hydrolyse, et les micro-organismes fermentent ensuite ce dextrose en acide lactique puis le transforment en un polymère polylactique à longue chaîne (PPLA) qui en fait un matériau résistant et flexible.

Différentes entreprises travaillent avec ce matériau. Nous avons donc choisi Ingeo, le matériau PPLA fabriqué par une entreprise américaine qui travaille depuis des années dans ce domaine et qui offre un excellent résultat.

 

Le résultat : une affaire qui disparaît complètement en moins d’un an.

Grâce à l’injection de ce PPLA dans un moule, ce n’est pas seulement un étui de téléphone biodégradable dans la nature, c’est-à-dire qu’il peut être digéré par des microorganismes de sorte que les atomes de carbone des chaînes de polymères sont décomposés et retournent dans la nature (les plastiques à base de pétrole ne le peuvent pas), mais c’est aussi un étui de téléphone compostable, c’est-à-dire qu’il se dégrade en un certain temps sous certaines conditions. Dans ce cas, entre 12 et 18 mois.

Regardez cette mini vidéo qui montre ce qui se passe en 6 mois si nous plantons un étui de téléphone biodégradable :

Découvrez POPSICASE est un étui disponible dans des tons turquoise (clair et foncé) qui protège l’écran et le téléphone des 4 côtés. Il est également résistant à tout type de choc et extrêmement agréable au toucher, car le matériau final n’est pas complètement uniforme. DÉCOUVREZ-LE ICI !